[./1_accueil.html]
[./2_themes.html]
[./3_intro_livres.html]
[./4_contact.html]
[./5_resistance_.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Livres
  
Alors que l'idéal démocratique progresse dans le monde, les «vieilles démocraties» sont en crise. Les partis semblent de plus en plus incapables de fédérer les énergies civiques. Des expériences qui réintroduisent le tirage au sort en politique se multiplient à l'échelle internationale. Les critiques déplorent une dérive «populiste» : leurs réactions ne témoignent-elles pas plutôt d'une certaine crainte des masses.
Le tirage au sort a une longue histoire politique. Il constitue l'une des dimensions, trop souvent oubliée, du gouvernement du peuple. Inventé avec la démocratie à Athènes, longtemps consubstantiel à la tradition républicaine, pourquoi a-t-il été réservé aux jurys d'assises après les révolutions française et américaine ? Pourquoi fait-il son retour aujourd'hui, et quelle peut être sa légitimité dans le monde contemporain ? À quelles conditions peut-il contribuer à rénover la démocratie, à la rendre plus participative et plus délibérative ? Les minipublics tirés au sort peuvent-ils s'articuler aux mouvements sociaux ? Une comparaison historique fait-elle sens ?
Yves Sintomer montre dans ce livre incisif que des logiques politiques nouvelles sont en train d'émerger. Face à un statu quo intenable, plus que jamais, il devient urgent d'expérimenter.

Yves Sintomer est codirecteur du département de science politique de l'université Paris-VIII, chercheur au CRESSPA (CNRS) et chercheur associé à l'Institut de sociologie de l'université de Neuchâtel.
  
Petite histoire de l'expérimentation démocratique
Yves Sintomer