[./1_accueil.html]
[./2_themes.html]
[./3_intro_livres.html]
[./4_contact.html]
[./5_resistance_.html]
[http://www.la-boutique-militante.com/desobeissance/214-livre-l-imperatif-de-desobeissance.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Livres
  
L'impératif de désobéissance
Jean-Marie Muller
La notion de désobéissance civile connaît aujourd'hui un regain d'intérêt qui n'exclut pas toujours les approximations. Les noms de Thoreau, de Gandhi, de King, étroitement liés à son histoire, font désormais partie de la culture générale. Mais sait-on que l'idée d'une obéissance conditionnelle à l'État et à ses lois émerge, sous la plume d'un John Locke, dès le XVIIe siècle, ouvrant ainsi une brèche féconde dans les théories modernes du contrat social ? Sait-on que la désobéissance civile fut, à l'exemple des universitaires norvégiens en 1942, un des modes de résistance à l'occupation nazie ? Se souvient-on qu'en Pologne, notamment, c'est une authentique campagne de désobéissance civile qui précipita l'effondrement du régime communiste ?
De Tolstoï à John Rawls, de la «marche du sel» en Inde aux «enseignants-désobéisseurs» en France, ce concept s'est sans cesse enrichi sur les plans philosophiques et stratégiques. En un dialogue fertile avec les textes fondateurs et les grandes campagnes historiques, l'auteur nous montre ce qu'est la désobéissance civile : avant tout, un impératif éthique d'éprouver la légitimité de la loi et, le cas échéant, la faculté de rompre avec son cadre rassurant. Ce livre, qui se veut aussi un manuel pratique, montre que cette forme d'action directe non-violente, souvent efficace contre la tyrannie, peut et doit également contribuer à la respiration de nos démocraties essoufflées.

Philosophe et écrivain, Jean-Marie Muller est membre fondateur du Mouvement pour une alternative non- violente et directeur des études à l'Institut de recherche sur la résolution non-violente des conflits.