[./1_accueil.html]
[./2_themes.html]
[./3_intro_livres.html]
[./4_contact.html]
[./5_resistance_.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Livres
  
«Tout notre fameux progrès technologique - notre civilisation même - est comme la hache dans la main du criminel pathologique», écrivait Albert Einstein en 1917. Tiendrait-il des propos différents aujourd'hui ? Si le XXe siècle a bien été celui du progrès technologique, qu'adviendra-t-il du XXIe ?
Dans ce texte court et limpide, Ronald Wright embarque le lecteur dans un voyage à travers les siècles et le développement humain. S'appuyant sur les civilisations sumérienne, romaine, maya et de l'île de Pâques, il met au jour les failles qui ont conduit à leurs disparitions : développement d'une société hiérarchisée au sein de laquelle une minorité surconsomme au mépris du plus grand nombre, pillage intensif des ressources naturelles entraînant des dégâts irréversibles sur l'environnement... Le constat est clair et chaque fois identique : prises au piège de la logique du progrès, ces civilisations ont littéralement bâti leur perte, échouant à faire cohabiter impératif moral et innovation technique. Comment ne pas voir les parallèles avec le monde actuel ?
Si le tableau dressé par Wright est alarmant, il n'est pas désespéré. À la lumière du passé, de nombreux écueils peuvent encore être évités. Notre civilisation est à la croisée des chemins. Reste à choisir la bonne route...


  
La fin du progrès ?
Ronald Wright