[./1_accueil.html]
[./2_themes.html]
[./3_intro_livres.html]
[./4_contact.html]
[./5_resistance_.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Livres
  
Se distraire à en mourir
Neil Postman
Le livre de Neil Postman est un classique de l'étude de l'impact des médias sur la société. Refusant les thèses de la manipulation, il montre que pour l'essentiel les médias agissent moins en fonction des contenus qu'ils transmettent qu'à travers la forme de cette transmission : celle de programmes qui visent essentiellement le divertissement. Rappelant que la construction de l'espace public démocratique fut étroitement liée à la diffusion de l'écrit, il montre comment la concurrence que lui fait le divertissement audiovisuel ruine progressivement cet espace public de discussion au profit d'un espace public voué à la distraction, où tout se vaut. Dans le même temps où l'enfance se voit dénier son insouciance et la liberté de s'amuser, les adultes sont traités comme des enfants et priés de se divertir sans rien prendre au sérieux.

Neil Postman (1931-2003), critique et théoricien de la communication, dirigeait le département culture et communication de l'université de New York.