[./1_accueil.html]
[./2_themes.html]
[./3_intro_livres.html]
[./4_contact.html]
[./5_resistance_.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Livres
  
La question de l'eugénisme est revenue au premier plan de l'actualité en raison des recherches en génétique humaine et en procréation médicalement assistée. On sait, en effet, détecter de plus en plus de maladies génétiques dès avant la naissance. L'élimination de fœtus ou d'embryons porteurs de gènes « défectueux » relève-t-elle de l'eugénisme ? L'eugénisme est-il une bonne ou une mauvaise chose ? Il s'agit de l'un des débats les plus vifs qui se déroulent actuellement dans le domaine de l'éthique et des sciences de la vie.

Ce livre sur l'histoire de l'eugénisme dans le monde anglo- saxon, permet de l'éclairer. L'Angleterre est le pays où a été élaborée la doctrine à la fin du XIXe siècle et les Etats- Unis sont l'exemple d'un pays démocratique où l'eugénisme a été réellement mis en pratique au début du XXe siècle. Si l'eugénisme a atteint les sommets de l'horreur en Allemagne nazie, il a aussi conduit à d'odieux abus aux Etats-Unis où, dans les années 1920-1930, des dizaines de milliers de personnes ont été stérilisées, souvent pour la seule raison qu'elles étaient noires ou pauvres.

Comme l'écrit Daniel J. Kevles, « l'analyse de l'eugénisme d'autrefois a beaucoup à nous apprendre, si l'on veut éviter de répéter ses fautes et aberrations morales... L'histoire de l'eugénisme permet de bien faire ressortir ce qui est nouveau dans la nature des troubles que la génétique moléculaire humaine peut [aujourd'hui] entraîner dans les normes sociales, l'éthique et la politique - et permet aussi de bien mettre en lumière ce qui, dans ses progrès, peut être loué et ce qui peut être redouté »

  
Au nom de l'eugénisme
Daniel J. Kevles